Habitat des poissons: L’aération réchauffe-t-elle l’étang?

Optimisez les chances de survie de vos poissons lors de canicules.

Nous entendons régulièrement que c’est la chaleur de l’air, par temps de canicule, qui contribue à réchauffer l’eau des étangs. En réalité, ce n’est pas la chaleur de l’air que l’on insuffle dans l’eau qui réchauffe l’eau, mais bien la mise en contact de l’eau froide du fond avec l’eau plus chaude de la surface. L’air injecté au fond de l’étang entraîne une circulation ascendante dans la colonne d’eau et conséquemment, l’eau du fond remonte vers la surface pour s’y oxygéner. Au contact de l’air, cette eau du fond qui est plus fraîche se réchauffe s’il fait canicule, ce qui a pour résultat une augmentation de la température générale du plan d’eau.

Ainsi, quelle qu’en soit la raison, le résultat est le même : tout comme elles peuvent souffrir du manque d’oxygène, les truites peuvent également souffrir d’une eau trop chaude. Ces deux causes majeures peuvent provoquer la mortalité soudaine de vos truites.

Comment conserver les bénéfices de l’aération sans les désavantages liés au réchauffement de l’eau ?

Voici la solution : l’interrupteur à thermostat C-10. Facile à installer, ce thermostat est conçu à la fois pour vous faire économiser de l’argent mais également et surtout pour optimiser la survie de vos poissons lors des canicules estivales en aérant uniquement lorsque la température reste en-dessous d’un seuil fixé.

En programmant votre thermostat à une température donnée, vous pourrez contrôler votre aération pour que celle-ci fonctionne uniquement lorsque l’air ambiant est suffisamment frais pour éviter de réchauffer l’eau de votre étang. Lorsque la température est trop élevée, le système d’aération s’éteint, la circulation s’arrête, l’ensemble de la colonne d’eau est relativement homogène au niveau de la température et de l’oxygène dissous. L’eau en surface se réchauffe davantage, une thermocline s’installe, les poissons restent au fond dans l’eau plus fraîche encore suffisamment riche en oxygène. Lorsque la température se rafraîchit, le système se remet en marche et la circulation permet à la couche plus appauvrie et fraîche du fond de se recharger en oxygène.

Bien entendu, si la canicule est trop longue ou si la température d’arrêt ou de démarrage du système est mal calibrée, les poissons peuvent souffrir du manque d’oxygène qui peut se créer dans les couches profondes où ils doivent se réfugier. Pour déterminer le meilleur réglage de votre système pour votre étang, utilisez les valeurs de températures recommandées pour chaque espèce piscicole.

À titre d’exemple, voici quelques données techniques pour vous aider à calibrer votre système :

  • Truite mouchetée: Arrêt de l’aération lorsque la température ambiante atteint 21 °C ou 70 °F.
  • Truite arc-en-ciel: Arrêt de l’aération lorsque la température ambiante atteint 25 °C ou 77 °F.

L’interrupteur est fourni avec huit pieds de câble électrique, il suffit de brancher le thermostat dans une prise standard 110/120 Volts. Ensuite, branchez votre aérateur dans la prise prévue à cet effet sur le thermostat.

La plage de température programmable commence à -1,1 °C ou 30 °F et va jusqu’à 43 °C ou 110 °F (intervalles de température d’un °C ou trois degrés Fahrenheit). Ce modèle est conçu pour les unités ne dépassant pas 16 Ampères sur le 120V.

 

Article Connexe :

L’hiver sous la glace et la mortalité des poissons