Usages pour votre étang en hiver

Dans notre climat, la vocation multi-usage des étangs en hiver est une question très intéressante. Prenez un bon chocolat chaud, une couverture et découvrez ces quelques idées pour l’utilisation de votre étang en hiver.

 

Aération: Que dois-je faire avec mon système durant l’hiver?

Crédit : Pat Baldwin

Tout dépend de votre activité sur l’étang et si vous voulez qu’il soit recouvert de glace ou non. Si le patin, la motoneige et autres sont au programme, débranchez le compresseur! Certains petits compresseurs ne tolèrent pas le gel en hiver et doivent être rentrés; informez-vous auprès de notre équipe.

 

Patinoire: Comment savoir quand la glace est prête?

Très bonne question! Tout d’abord la prudence est de mise, et ce, quel que soit le nombre de personnes ou de machines que vous emmenez sur la glace.

Cependant voici une règle générale issue du livre de Tim Madson Earthponds Sourcebook, dans lequel il stipule que 2 pouces (5 cm) de glace suffisent pour une personne, 4 pouces (10 cm) pour un groupe allant jusqu’à 12 personnes, 6

pouces (15 cm) pour une motoneige ou une souffleuse à neige et 10 à 12 pouces (25 à 30 cm) pour un véhicule motorisé comme une voiture.

La profondeur n’est pas le seul facteur à considérer, puisque la glace épaisse peut perdre de sa qualité si elle est ensevelie pendant plusieurs jours sous une couche épaisse de neige fondante. Donc, grande prudence lorsque la température dépasse le point de congélation comme lors des premiers jours du printemps, doux et ensoleillés. Toujours vérifier l’épaisseur de la glace avant de vous aventurer sur l’étang gelé. L’idéal est de déneiger la surface de glace, afin qu’elle puisse continuer à s’épaissir au fil de la saison. Finalement, toujours avoir à portée de main une échelle attachée à une corde afin de pouvoir la lancer à la personne qui aurait traversé la glace afin de l’aider à sortir.

 

Nous envisageons l’installation d’un sauna à côté de l’étang, avez-vous des conseils?

L’installation d’un sauna près de votre étang peut être intéressant dans l’optique où un système de déglaçage conservera un accès à l’eau de votre bassin pour le bain d’eau froide entre deux séances de chaleur.

Évidemment, nous ne sommes pas spécialisés dans les saunas, mais notre expérience nous a appris ceci. La localisation de votre sauna doit être déterminée par rapport à l’usage que vous voulez en faire : plus il sera éloigné de la maison, moins souvent il sera utilisé.

Il est plus facile d’aller dans un sauna à l’intérieur de votre maison que de courir jusqu’au bord de l’étang pour aller dans un sauna sans électricité. Mais pour ce qui est de l’expérience, celui au bord de l’eau avec accès à l’eau de l’étang vaut le déplacement.

Imaginez, sortir de la maison, s’évader vers l’étang, relaxer dans le sauna au calme puis sauter dans l’eau glacée de l’étang.

Attention! Si vous choisissez de maintenir un trou ouvert dans la glace, il faut absolument installer une pancarte prévenant que la glace y est mince et fragile.

Que se passe-t-il dans mon étang, sous la glace?

Beaucoup de créatures vivent au ralenti sous la glace en hiver: grenouilles, sangsues, insectes, salamandres, serpents et tortues s’enfouissent dans la boue au fond ou autour de l’étang. Les poissons nécessitent une colonne d’eau suffisamment importante pour survivre l’hiver, l’oxygène dissous diminuant avec la faible profondeur et la quantité de sédiments présents au fond. Les castors et rats musqués sont actifs pendant l’hiver, ils continuent de se nourrir des végétaux immergés et autres réserves accumulées pendant la belle saison.

Alors même si l’étang semble endormi, il y a toujours de l’activité sous la glace. Observez! Vous pourriez trouver des traces d’animaux sur la surface ou autour de l’étang. N’hésitez pas à nous partager vos découvertes!

 

Articles Connexes: