S.O.S. Construction d’un lac ou d’un étang

Une précision avant de poursuivre: nous ne sommes plus dans la construction d’étangs mais bien dans les produits de maintient de la qualité de l’eau. Nous ne sommes donc pas en mesure de vous aider avec votre projet de construction d’étang; nous ne pouvons pas faire de design, de budget, d’assistance technique ni de demandes de permis. Il faut faire appel à vos autorités locales pour les permis et des références. L’article suivant date de 2003 et représente un point de départ seulement!

L’étang est un écosystème à part entière, qui nécessite, pour demeurer en équilibre, différentes composantes qui interagissent entre elles. Si vous pensez qu’il vous suffit de creuser un trou pour obtenir un bel étang, vous pourriez avoir une surprise!

Avant de commencer un projet d’excavation de lac, d’étang ou même de jardin d’eau, il vous faut passer par une phase de préparation qui déterminera la moitié du succès de votre aménagement, l’autre moitié résidant dans l’expertise de l’entrepreneur engagé pour effectu

er les travaux. Afin de vous guider parmi les étapes préliminaires à la réalisation de votre étang, nous vous indiquons ci-dessous quelles sont les questions que vous devriez vous poser avant d’envisager des travaux d’excavation, puis les précautions à prendre pendant les travaux.

Tout d’abord, où devriez-vous localiser l’étang? Pour obtenir les meilleurs résultats, il vous faut choisir un site

qui présente les caractéristiques d’un terrain mal drainé: végétation spécifique ou affleurement d’eau en surface. Dans bien des cas, le site naturel le plus propice à l’implantation de votre étang ne correspond malheureusement pas à votre objectif personnel. Si vous persistez à vouloir construire votre étang sur un site peu propice, sa réalisation sera plus onéreuse et les risques de mauvais fonctionnements plus importants.

 Si vous persistez à vouloir construire votre étang sur un site peu propice, sa réalisation sera plus onéreuse et les risques de mauvais fonctionnements plus importants.

Après avoir défini le ou les meilleurs sites propices à la mise en place de votre écosystème aquatique, vous devez vous interroger sur la nature du sol. Si le milieu est humide, cela peut être dû à l’affleurement de la roche-mère ou à la présence d’une couche imperméable qui empêche l’eau de s’infiltrer en profondeur. Comme vous vous en doutez, lorsque la roche-mère est affleurante, la possibilité de construire un lac à cet endroit est restreinte. Cependant, si le sol est de type sableux ou graveleux, il est nécessaire d’avoir recours à l’utilisation d’une membrane, ce qui double rapidement le coût des travaux envisagés.

 

Ensuite, définissez la source d’alimentation en eau disponible pour votre étang. Ceci est d’une très grande importance pour éviter les problèmes. Ne construisez pas votre étang dans un cours d’eau : non seulement vous dégraderiez le fonctionnement du cours d’eau et seriez en disgrâce avec le Ministère de l’Environnement, mais en plus le fonctionnement naturel d’un étang construit dans un cours d’eau consiste de son remplissage de sédiments transportés par le cours d’eau en temps de pluie. La redirection de l’eau de drainage, des gouttières ou de ruissellement peut constituer une source d’eau.

Ensuite, définissez la source d’alimentation en eau disponible pour votre étang. Ceci est d’une très grande importance pour éviter les problèmes.

Après avoir défini ces quelques contraintes écologiques commencent les vrais défis. Afin de garder le contrôle sur la situation, voici quelques conseils pratiques : l’une des erreurs les plus communes consiste à vouloir sortir le matériel excavé à l’aide de camions. L’usage de camions entraîne une hausse des coûts et ne doit ainsi être envisagé qu’en dernier recours, si vous ne possédez pas suffisamment d’espace pour permettre le stockage sur place. Si vous le pouvez, essayez autant que possible d’être présent lors du chantier, cela vous permettra de garder un œil sur la bonne réalisation de celui-ci.

Assurez-vous que l’entrepreneur n’enterre pas de roches supérieur à deux pieds ou, pire encore, qu’il ne les évacue en vous chargeant pour les sortir, les revendant ensuite ailleurs. Il n’y a jamais trop de roches sur un chantier de construction de lac, il est toujours facile de les placer au niveau des berges ou ailleurs près de la maison.

 

Il n’y a jamais trop de roches sur un chantier de construction de lac, il est toujours facile de les placer au niveau des berges ou ailleurs près de la maison.

L’excavation d’un étang n’est pas une chose à considérer à la légère, et l’expertise de l’entrepreneur vous permettra de vous éviter bien des désagréments, alors ne choisissez pas le premier venu sans avoir d’abord vérifié ses références; faites faire une évaluation de votre étang par plusieurs entreprises différentes et ensuite demandez à aller voir certaines de leurs réalisations… Bref, vous pourriez vous économiser beaucoup de soucis et de frais en prenant le temps de magasiner et en demandant des conseils aux experts.