Portfolio

Contrôler la qualité d’eau des étangs agricoles et piscicoles

Contrôler la qualité d’eau des étangs à vocation agricole ou piscicole

  • Assurer une qualité d’eau est aussi important pour les poissons et le bétail que pour l’arrosage des champs.  En effet, l’eau d’irrigation peut avoir un impact sur la salubrité ou l’innocuité des récoltes qui sont irriguées, surtout en situation d’irrigation par aspersion de légumes feuilles ou de légumes fruits.
  • Réduire la présence de plantes aquatiques envahissantes encouragées par la présence accrue de nutriments dans l’eau
  • Réduire les conditions propices aux problèmes d’odeurs et de stagnation
  • Prévenir la mort massive des poissons en période hivernale
  • Réduire les coliformes dans les étangs

Étangs agricoles d’irrigation et abreuvoirs

Il n’y a pas nécessairement de normes réglementées, mais il y a des recommandations. Tel que démontré dans l’animation vidéo d’Agriculture Canada suivante, une mare-réservoir aérée contribue à améliorer la qualité de l’eau. D’ailleurs, la subvention « PRIME-VERT » (voir tous les détails au bas de la page) est présentement disponible pour les producteurs maraîchers du Québec désirant acheter un système d’aération pour leur étang d’irrigation afin de le décontaminer en enrayant les bactéries de type e-coli et coliformes. Les récoltes de légumes contaminés par des pathogènes de ce type peuvent souvent être déclassées.

Bassin d'irrigation d'oliveraiesEn effet, un aspect à ne pas négliger est la contamination par les coliformes, type de bactéries dont fait partie E.coli, dont une source particulièrement redoutable a été mise en cause dans la tragédie de Walkerton en Ontario. L’aération avec diffuseurs dans l’étang permet une circulation de l’eau du fond vers la surface, entrainant ainsi les bactéries qui seront exposées aux rayons UV du soleil. Maintes études par les ministères de l’agriculture tant Fédéral que Provincial ont démontré que cette simple méthode endommage la structure cellulaire de ces pathogènes de façon irréversible. Cette technique ne réduit pas à 100% ces indésirables mais lorsque proprement calibré peut facilement atteindre 95% d’efficacité.

Si l’aération par le fond peut améliorer la qualité bactériologique d’une eau consommée pour l’arrosage des récoltes, elle peut aussi réduire les blocages des systèmes d’irrigation par les algues.

À titre d’exemple, ce bassin d’irrigation d’oliveraies. Nos distributeurs en Europe se sont vu offrir la possibilité d’installer un système d’aération dans un étang d’irrigation servant à l’irrigation des plantations d’oliveraies. Ce projet avait pour but la réduction des algues en premier lieu, ces algues bloquaient les pompes d’irrigation. Cependant en même temps le projet visait aussi la réduction de l’accumulation des boues organiques qui avaient fini par réduire le volume d’eau disponible dans ces mêmes bassins.

Bassin d'irrigation d'oliveraiesLes oliveraies poussent dans des climats arides et elles ont aussi besoin d’eau pour satisfaire leur croissance. Des bassins avec des membranes sont construits à grands frais pour y accumuler l’eau en période hivernale. Ces étangs sont conçus pour récupérer des eaux souvent riches en nutriments de lessivage lors d’évènement de pluie. Puisqu’ils sont stagnants les algues y prolifèrent en grande quantités. Ces algues bouchent les prises d’eau des pompes et les sorties goutte-à-goutte aux arbres fruitiers. De plus dans ces écosystèmes fabriqués on observe une importante accumulation de masses organiques. Celles-ci sapent l’oxygène dissous au fond créant ainsi le relargage d’éléments nutritifs tel que le phosphore. Plus il y a de sédiments organiques, plus il y a de conditions pour stimuler la croissance des algues. La solution est pourtant simple par exemple :

Un système d’aération a été mis en place avec deux diffuseurs industriels OctoAir™-10. Le bassin en question a un volume d’eau de 200 000 m³. Trois semaines après l’installation de l’aération, les algues avaient diminué de façon significative malgré les grandes chaleurs de l’été. Le client peut maintenant mieux gérer le niveau d’oxygène et les matières organiques dans le bassin pour une meilleure gestion de la qualité d’eau. Le client affirme qu’il n’a jamais vu une aussi belle qualité d’eau dans son étang durant toute la saison et ce depuis la construction du bassin en 2011.Diffuseurs industriels OctoAir™ pour bassin d'irrigation

Étangs d’aquaculture et étangs de pêche

Un autre exemple d’application sur une ferme à vocation récréotouristique où le propriétaire voulait un étang en santé pour y ensemencer des poissons dans le but d’offrir l’activité de pêche aux touristes intéressés. Une bonne qualité d’eau était donc essentielle pour permettre une bonne santé et possiblement un bon taux de reproduction de ceux-ci.

Pour un étang en santé, nous avons recommandé un système d’aération CanadianAir™. Un plan d’installation stratégique a été mis en place pour assurer un bon taux d’oxygène à la grandeur des deux étangs principaux, les diffuseurs choisis sont 4 lignes de 50′ de tuyau diffuseur linéaire Tuyau Bulle®. Un thermostat-minuterie de type C-20 permet de programmer le fonctionnement du système d’aération selon la température et les plages horaires désirées. Ainsi, le client peut mieux prévenir le réchauffement excessif de l’eau qui pourrait être nuisible à la survie des poissons durant les canicules d’été.

Aération des étags de pêche avec Tuyau Bulle®L’avantage d’un tel système d’aération, avec thermostat-minuterie, est qu’il agit aussi en tant que système d’aération même en hiver. Les ouvertures dans la glace créées par le remous et le mouvement de l’eau chaude vers la surface permettent ainsi aux gaz toxiques, causés par la matière organique et les déchets des poissons en décomposition, de s’échapper. Le Tuyau Bulle® diffuseur installé au fond des étangs assure donc un bon taux de transfert d’oxygène en toute saison!

Cette photo démontre bien l’efficacité du système: l’eau y est claire et limpide et les poissons s’y reproduisent et y passent leurs hivers, sans problème de mortalité massive au printemps.

Subvention Prime-Vert

Une subvention « PRIME-VERT » est présentement disponible pour les producteurs maraîchers du Québec désirant acheter un système d’aération pour leur étang d’irrigation afin de le décontaminer en enrayant les bactéries de type e-coli et coliformes.

Le programme Prime-Vert est un programme de soutien financier du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Ce programme entré en vigueur le 1er avril 2009 peut possiblement vous permettre de récupérer jusqu’à 70% de votre investissement jusqu’à un maximum de 2 000$ par étang pour un système d’aération électrique et de 4 000$ pour un système d’aération solaire (les conditions peuvent varier d’une année à l’autre).

Procédure à suivre

  1. Complétez et retournez-nous un formulaire de soumission (voir bouton en haut à droite)
  2. Sur réception de votre soumission, contactez votre agronome régional du MAPAQ pour connaître votre éligibilité.

* Suite au colloque sur l’irrigation en horticulture présenté par le CRAAQ le 25 novembre 2010, nous vous recommandons la lecture des résultats de recherche de Mme Caroline Côté (Ph.D., agronome, chercheure) et Mylène Généreux sur « La salubrité des fruits et légumes : vers une gestion optimale de l’eau d’irrigation », section « Traitement de l’eau » au bas de la page 4 et à la page 5.

Pour de plus amples renseignements sur la subvention, visitez le site Internet du Gouvernement du Québec

Vous pouvez également télécharger le document Aménagement d’un système d’aération pour les étangs d’irrigation (PDF). (Caroline Defoy, ingénieure, et Jonathan Leblanc, ingénieur junior, du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, en collaboration avec l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement et Agriculture et Agroalimentaire Canada)

Articles connexes