Études de cas

Contrôle de manganèse et d’ammoniaque dans l’eau potable

Aération d'eau potable à Saint-Pie avec diffuseur OctoAir-10
Diffuseur industriel OctoAir-10 pour l'aération
Diffuseur industriel OctoAir-10 pour le contrôle du niveau de manganèse et d'ammoniaque dans l'eau potable
  • Aération d'eau potable à Saint-Pie avec diffuseur OctoAir-10
  • Diffuseur industriel OctoAir-10 pour l'aération
  • Diffuseur industriel OctoAir-10 pour le contrôle du niveau de manganèse et d'ammoniaque dans l'eau potable
Ville de Saint-Pie

Ville de Saint-Pie

Ville de Saint-Pie, Quebec

La Ville de Saint-Pie a un système d’eau alimenté par un réservoir de 11,7 acres situé au sommet du mont Yamaska. Ce réservoir a été surveillé mais laissé sans aération jusqu’en 2007, lorsque la décision a été prise d’installer un système d’aération CanadianAir avec un diffuseur OctoAir-10 et un compresseur 3/4HP d’Étang.ca pour aider à contrôler la libération de métaux tels que le manganèse ainsi que la libération d’ammoniac dans l’eau potable. Santé Canada indique « qu’à des concentrations supérieures à 0,15 mg/L, le manganèse tache les éléments de plomberie et les tissus; de plus, en fortes concentrations, il donne mauvais goût aux boissons. Comme le fer, il peut causer des problèmes dans les réseaux de distribution en y favorisant la croissance de microorganismes ». Les données enregistrées suite à l’aération du réservoir de Saint-Pie montrent une diminution significative dans le niveau de manganèse et de l’ammoniac et que depuis le niveau de manganèse dépasse rarement la limite supérieure suggérée de 0,15 mg/L. La réduction totale de manganèse est indiquée à la figure 1.

Niveau de manganèse.  La ligne rouge indique l'introduction du système d'aération

Figure 1: Total des niveaux de manganèse de 2004 à 2013. La ligne rouge marque l’introduction du système d’aération

Cette baisse a été rendue possible grâce à la diminution du potentiel redox par l’injection d’oxygène dissous dans la colonne d’eau. Le manganèse et l’ammoniac sont des indicateurs importants de potentiel redox dans les sédiments car ils deviennent solubles à des potentiels redox inférieurs à ceux des substances telles que le fer et les sulfates. Ces substances ont un potentiel encore plus élevés pour réduire la qualité de l’eau potable et l’intégrité de la plomberie. Des potentiels redox plus élevés sont associés à une eau potable de faible qualité de sorte qu’il était impératif que l’aération soit utilisée pour contrôler la situation.

En raison de la réduction de l’activité microbienne et donc des processus de réduction pendant les mois d’hiver, le système d’aération a été éteint. Le 18 décembre 2009, le niveau de manganèse dans le réservoir a commencé à augmenter de façon exponentielle. Le niveau le plus haut de 0,106 mg/L a été atteint le 29 décembre 2009 date à laquelle le système d’aération a été ré-allumé pour la première fois pendant les mois d’hiver. Dans les 20 heures suivantes le niveau de manganèse est retourné au niveau de base prévenant ainsi les dommages et garantissant la saine qualité de l’eau potable de Saint-Pie. La figure 2 illustre cet événement.

Niveaux de manganèse. La ligne noire indique le redémarrage du système d'aération

Figure 2: niveaux de manganèse avant et le 29 décembre 2009. La ligne noire indique la date à laquelle le système d’aération a été allumé.

En conclusion, le système d’aération OctoAir-10 développé par Étang.ca réduit considérablement les niveaux de manganèse et d’ammoniac et améliore donc la qualité de l’eau potable pour la Ville de Saint-Pie.