Base de connaissance | Déglaçage

L’hiver sous la glace et la mortalité des poissons

Que se passe-t-il en hiver sous la glace?

Un étang hivernal envahit pas la glaceL’hiver se prolonge et la neige s’accumule sur la glace de nos étangs. On dirait que toute vie aquatique s’est endormie en attendant les beaux jours du printemps. Que se passe-t-il sous la glace? On imagine la paix et le calme et pourtant dans de nombreux étangs des changements dramatiques peuvent survenir en profondeur, sous la surface. Vous vous demandez comment?

Mon voisin m’a dit l’autre jour: «Je n’ai jamais eu de problème avec mon bassin mais l’année dernière, j’ai eu des braconniers qui ont complètement vidé les poissons de mon étang!  » Je lui ai demandé s’il avait des preuves que les gens pêchaient dans son lac et il a dit « Certainement! Au printemps dernier j’ai sorti ma canne à pêche et mon moulinet que j’ai eu pour dix ans, et rien! Pas un seul poisson! Je venais tout juste de stocker mon étang avec 200 truites! Quelqu’un a dû venir les pêcher tous! « 

Il n’était pas préparé à ce que je lui présente une autre théorie, plus plausible, de l’endroit où ses truites avaient disparu. Je lui ai expliqué que la mortalité des poissons était probablement le résultat de phénomènes naturels. C’est la mort des poissons qui survient suite à un manque d’oxygène. C’est un concept assez simple, résultat d’un certain nombre de facteurs environnementaux, mais qui peut être prévenues.

Le risque de mortalité des poissons sans aérationTous les bassins sont soumis au vieillissement, et ce phénomène naturel est appelé l’eutrophisation qui est une autre façon de dire qu’au fil des ans l’étang a produit de plus en plus d’algues et de plantes et que sa profondeur moyenne est en baisse en raison de l’accumulation de boues organiques au fond. En bref: le lac se referme sur lui-même. Naturellement, il ya d’innombrables bactéries vivant au fond de votre bassin qui dévorent et recyclent littéralement les boues organiques, les transformant en biomasse comestible pour les poissons. Ces importantes créatures ont besoin d’oxygène pour survivre et quand le niveau d’oxygène baisse, le nombre et l’efficacité de ces bactéries baisse aussi. Lorsque le niveau d’oxygène atteint un stade critique, la boue organique s’accumule plus vite qu’elle ne peut être mangé par les bactéries bénéfiques et si l’oxygène n’est pas renouvelé leur capacité à consommer les sédiments du fond est entravée.

L’été, les plantes aquatiques de votre bassin produisent de l’oxygène au cours de la journée grâce à la photosynthèse, mais quand l’hiver arrive et que les plantes sont recouvertes de glace et meurent, leur production d’oxygène s’arrête complètement. C’est comme si l’étang devait retenir sa respiration pendant tout l’hiver en attente de reprendre son souffle à nouveau au printemps. Si le niveau d’oxygène au début de l’hiver n’est pas suffisamment élevé, les perspectives pour les organismes nécessitant de l’oxygène ne seront pas bonnes en février et mars. C’est une des raisons pour laquelle on recommande l’aération de votre bassin à l’année.

Tout ce qui vit dans le lac respire. Comme pour tout, lorsque la demande excède l’offre il y a déséquilibre et dans un écosystème aquatique cela peut être catastrophique. Les poissons suffoqueront, les bactéries anaérobies malignes (qui vivent sans oxygène) vont libérer des substances toxiques … c’est la catastrophe tranquille. Les poissons meurent asphyxiés. Les bactéries anaérobies (sans oxygène) commencent à libérer des substances nocives, voir même toxiques. Si vous prenez une poignée de sédiment provenant du fond de l’étang et qu’il y a une odeur d’œufs pourris, c’est signe que votre bassin est dans un état d’eutrophisation.

Un simple compresseur sans huile rattaché à un système de disques diffuseurs ou a du Tuyau Bulle agira comme déglaceur et peut transformer un étang qui est en état d’eutrophisation et renverser les dommages causés tout en rendant le milieu plus sain pour les poissons. Votre étang peut contenir jusqu’à trois fois plus de poissons après l’ajout d’un aérateur. Une fois qu’un aérateur est en place, vous réaliserez qu’année après année, vous avez moins de boue au fond et l’eau est plus claire. Ce n’est pas de la magie, juste un investissement initial et un entretien minimal.