Base de connaissance | Contrôle des algues et plantes aquatiques

Fleurs d’eau visible ? Précautions à prendre

Les algues bleu-vert (cyanobactéries) sont des micro-organismes aquatiques qui sont généralement présents dans tous les plans d’eau du Québec. Elles se multiplient principalement en été, dans des eaux riches en matières nutritives, notamment le phosphore. Lorsqu’elles sont très abondantes, elles forment des « fleurs d’eau » (bloom), ou même de l’écume, visibles sur une partie ou sur l’ensemble d’un plan d’eau. L’eau peut prendre une apparence de peinture verte ou d’une soupe au brocoli ou aux pois.

Fleurs d’eau visible questions et réponses (PDF)

Cyanobactéries et fleurs d'eauEffets sur la santé

Certaines algues bleu-vert sécrètent des toxines qui peuvent provoquer des effets, le plus souvent mineurs, sur la santé. Ainsi, un contact direct et prolongé avec une fleur d’eau d’algues bleu-vert lors d’activités aquatiques ou nautiques peut entraîner une irritation de la peau, du nez, de la gorge ou des yeux.

Par ailleurs, le fait d’avaler de l’eau contenant des algues bleu-vert peut être également la cause de symptômes mineurs qui sont généralement d’ordre gastro-intestinal (diarrhée, nausées, vomissements). L’ingestion d’une quantité importante de toxines peut quant à elle entraîner des effets plus graves au niveau du foie et du système nerveux. Cependant, de tels évènements n’ont pas été constatés chez des humains au Québec et au Canada, mais des mortalités animales ont été rapportées.

Risques pour les jeunes enfants

Les jeunes enfants risquent davantage de développer des problèmes de santé. En effet, les plus grandes quantités d’algues bleu-vert et de toxines se retrouvent souvent en bordure des milieux aquatiques affectés, soit aux endroits où les enfants s’amusent. Ainsi, ils sont plus susceptibles d’ingérer accidentellement de l’eau lors de la pratique d’activités aquatiques ou nautiques.

Recommandations pour l’eau de consommation

  • Traitement des eaux de surface

Toutes les eaux de surface doivent avoir subi au moins un traitement de désinfection et, autant que possible, une filtration avant d’être consommées, qu’elles contiennent ou non des algues bleu-vert.

  • Système de traitement domestique de l’eau potable

Aucun système de traitement domestique de l’eau potable n’est actuellement considéré comme efficace pour réduire suffisamment les concentrations de toxines des algues bleu-vert. Néanmoins, certains systèmes peuvent être utiles (ex. : système de traitement à osmose inverse).

Ébullition de l’eau : non efficace !

Faire bouillir l’eau n’est pas efficace pour éliminer les toxines d’algues bleu-vert et pourrait même aggraver leurs effets sur la santé.

Fleur d’eau ou écume à proximité d’une prise d’eau individuelle

Si vous apercevez une fleur d’eau ou de l’écume d’algues bleu-vert à proximité de votre prise d’eau individuelle, évitez d’utiliser l’eau pour la boire, préparer des boissons ou des glaçons, préparer ou cuire les aliments et se brosser les dents.

Vous pouvez cependant utiliser l’eau pour vous laver, faire la lessive et laver la vaisselle, sauf si elle présente une couleur ou une odeur inhabituelle.

Si votre eau provient d’un puits ou d’un réseau d’aqueduc, vous pouvez l’utiliser normalement, à moins d’avis contraire.

En cas de situation particulière, vous serez informé des restrictions d’usage de l’eau de consommation et vous pourrez consulter l’information sur le site Web du ministère de la Santé et des Services sociaux : www.msss.gouv.qc.ca/alguesbleuvert.

Recommandations pour la baignade et les activités nautiques et aquatiques 

Endroits et activités à éviter

Vous pouvez vous baigner et pratiquer des activités nautiques et aquatiques dans les secteurs d’un plan d’eau où vous ne voyez pas d’algues bleu-vert.

Par contre, dans les secteurs où vous en voyez ou à proximité de ces secteurs, évitez la baignade, le ski nautique, la planche à voile, la plongée, le kayak et toute autre activité nautique ou aquatique pouvant vous amener à entrer en contact directement avec la fleur d’eau ou l’écume d’algues bleu-vert. Évitez de porter vos mains à votre bouche après avoir touché aux algues bleu-vert ou à un objet ou à un animal qui est entré en contact avec elles (ex. : bottes, coque du bateau, pagaies, etc.). Lavez-vous les mains dès que possible. Les jeunes enfants sont particulièrement à surveiller, puisqu’ils sont plus susceptibles de jouer avec les fleurs d’eau ou l’écume.

Reprise des activités 24 heures après la disparition de la fleur d’eau ou de l’écume

Vous pouvez reprendre la baignade et les activités nautiques et aquatiques dans un secteur où la fleur d’eau ou l’écume ont disparu, mais seulement 24 heures après leur disparition.

Si la fleur d’eau ou l’écume étaient importantes et sont demeurées sur place pendant plusieurs jours ou semaines avant de disparaître du secteur, évitez le secteur pour une période plus longue.

Autres recommandations

Par précaution, il vous est recommandé d’éviter de consommer les viscères des poissons pêchés dans les plans d’eau avec une présence importante de fleurs d’eau ou d’écume.

Dans un secteur avec fleur d’eau ou écume, ou à proximité de ce secteur, évitez de laisser votre animal boire l’eau et se baigner.

Source: Santé et Services sociaux du Québec