Base de connaissance | Aération

Pratiques de gestion optimales des eaux pluviales

Bassin de rétention des eaux pluvialesLes pratiques de gestion optimales (PGO) pour le traitement de l’eau pluviale dans les bassins de rétention n’ont jamais été aussi importantes qu’aujourd’hui. Le défi est de traiter l’eau polluée à l’effluent avant de l’évacuer dans les zones urbaines de la ville en s’assurant que l’affluent soit moins chargée en polluants.Produits Étang.ca a testé, avec le temps, des pratiques de gestion optimales écologiques pour aider à améliorer la qualité de l’eau des bassins de rétention d’eaux pluviales d’un océan à l’autre. Voici nos conseils quant à la bonne gestion d’un plan d’eau :

Pratiques de gestion optimales – #1 : Les bienfaits de l’aération des plans d’eau par le fond

  • Mélange la colonne d’eau en entier permettant d’oxygéner les sédiments et la colonne d’eau en entier permettant aux bactéries bénéfiques de consommer les nutriments en excès contenus dans l’eau.
  • Soulève l’eau jusqu’à la surface où les rayons UV peuvent éliminer certains agents pathogènes.
  • Répond au besoin en oxygène qui prend en charge le cycle de vie des bactéries bénéfiques qui forment le biofilm. Les bactéries bénéfiques ont le rôle de consommer l’excès de nutriments contenus dans l’eau.
  • Aide à prévenir l’accumulation de sédiments organiques au fond des bassins, éliminant ainsi les coûts excessifs et les méfaits du dragage mécanique.

Choisissez entre un système d’aération solaire ou électrique. Notre équipe peut vous conseiller quant à la conception, la configuration et le prix pour un système d’aération standard ou sur mesure CanadianAir™.

Pratiques de gestion optimales – #2 : Les bienfaits des îles flottantes Biomatrix

Les îles flottantes font parties des pratiques de gestion optimales des eaux pluviales

  • Contribue à améliorer l’aspect naturel d’un plan d’eau en fournissant une plate-forme pour les espèces de plantes indigènes à s’établir.
  • Procure un habitat adéquat avec suffisamment d’ombrage pour les poissons.
  • Purifie l’eau par l’action des plantes qui absorbent les nutriments solubles contenus dans la colonne d’eau, tels que l’azote et le phosphore.
  • Met en place un habitat pour les milliards et milliards de bactéries bénéfiques. Celles-ci vivent dans un biofilm qui recouvre les racines de plantes. L’action des bactéries procure un traitement immédiat de l’eau.

Contactez-nous tôt pour la conception d’un projet comportant des îles flottantes; nous pourrions vous aidez à sauver des coûts et du temps.

Pratiques de gestion optimales – #3 : Les bienfaits des bactéries bénéfiques Bacterius™

  • Accélère le procéder de clarification de l’eau, réduit les odeurs provenant des bactéries anaérobiques, diminue les nutriments contenus en excès dans l’eau, réduit la prolifération des algues, améliore l’habitat pour les poissons et les invertébrés.
  • Améliore l’aspect esthétique de l’eau.
  • Ralentit la charge de polluants dans les bassins versant et permet le traitement in situ.
  • Prévient la prolifération des algues en entrant en compétition avec les agents pathogènes dans leur habitat.
  • Améliore la santé générale des plans d’eau.

Nous pouvons calculer le dosage adéquat de bactéries pour votre étang en respectant votre budget et en vous conseillant sur les produits Bacterius™, bactéries naturelles bénéfiques.

Prévenir l’accumulation des nutriments dans les plans d’eau

Pratiques de gestion optimales des eaux pluvialesMise à part les trois outils de bonnes pratiques de gestion optimales (PGO) des bassins de rétention, nous ne pouvons pas en dire assez sur la prévention d’une accumulation des nutriments dans les plans d’eau au sein de nos communautés. Voici certains conseils quant à cette prévention :

  • Réduire ou éliminer l’usage de fertilisant près des bassins versants.
  • Éviter, le plus possible, de couper les plantes et herbes à 3 mètres du bord d’un plan d’eau.
  • Réduire la surface des pelouses nécessitant un entretien et les remplacer par des arbustes, des arbres, des jardins potagers, etc.
  • Prévenir, le plus possible, l’accès au plan d’eau des oies et bernaches.
  • Gérer les excréments des animaux domestiques près des plans d’eau.
  • Ensemencer des plantes et arbres indigènes près des berges de l’étang pour créer des surfaces d’ombrages et éviter que l’eau ne se réchauffe trop.

En conclusion, il est important de bien connaitre la dynamique d’un écosystème environnemental, tel qu’un plan d’eau, pour être capable de cerner les sources des problèmes de qualité d’eau. En suivant les 3 pratiques de gestion optimales (PGO) que Produits Étang.ca vous propose : l’aération, les îles flottantes et les bactéries bénéfiques, la qualité d’eau de votre bassin de rétention s’améliorera grandement. Mais avant tout, il vaut mieux prévenir que guérir !